Rencontre avec le talentueux Hadrien, propriétaire du Fournil des Schred, une boulangerie Jouquarde où l’on déguste de délicieux croissants dorés faits main à l’ancienne.

Hadrien, c’est qui ?

Hadrien est un jeune homme de 27 ans qui habite Jouques depuis qu’il est tout petit. À l’adolescence, il part vivre au Maroc six ans et revient prêt à se lancer sur le marché du travail. Il devient alors apprenti chez le boulanger du village voisin et c’est alors qu’il découvre le plaisir de faire le pain.

fournil des schred boulangerie en ligne

De pain en fils

Chez les Schroeder, on connait bien le métier ! En effet, les deux frères d’Hadrien sont pâtissiers et, pendant quelques années, toute la famille travaille sous le même toit : celui d’une boulangerie familiale située aux Platanes sur Aix-en-Provence. Lorsque l’aventure se termine, Hadrien décide de poursuivre sa formation et obtient son BM. Il fait alors face à un choix : s’établir ici, ou ailleurs ? 

Une opportunité Jouquarde

Cette année-là, les astres sont alignés. Une occasion se présente : la boulangerie pâtisserie Groues, à Jouques, est à vendre. Et Hadrien est pressenti pour la reprendre ! Accompagné de son petit frère, il se lance alors en affaires et rouvre la boulangerie, désormais nommée Le Fournil des Schred, au plus grand bonheur des habitants du village.

Pourquoi Le Fournil des Schred ?

Vous vous demandez peut-être comment cette jolie boulangerie a adopté son nom? Petits, les frères Schroeder avaient tous le même surnom: Schred… Alors, quoi de plus naturel pour dénommer leur nouveau bébé?

croissants a l'ancienne

Avant l’aube, le croissant.

Bien avant l’aube, même ! Oui, Hadrien commence ses journées à 3 heures du matin. Pour lancer le four, puis ses cuissons et enfin, les pâtes pour pouvoir produire. Suivent la mise en rayons et enfin, l’ouverture… À 6 heures tapantes ! Pour Hadrien, ce n’est que le début. C’est maintenant l’heure de préparer les gâteaux et le pain. Une brève pause pour la sieste à 13 heures… Et reprise du travail jusqu’à 19 h 30 !

Que trouve-t-on au Fournil des Schred ?

Au Fournil des Schred, on trouve bien des choses… De très bonnes choses ! Et on est toujours servis avec le sourire par Élodie, Manon et même Hadrien, à l’occasion. Bien sûr, on peut s’y procurer du pain, mais aussi des pâtisseries, de succulentes bruschettas et fougasses et surtout, les viennoiseries faites main qui en font la si grande renommée dans la région.

boulangerie en ligne

Des choix précis

En boulangerie, pas toujours simple de s’approvisionner en matières premières ! Tout est calculé à la centime près, et il faut trouver l’équilibre parfait. Au Fournil des Schred, on fait preuve de créativité pour proposer des produits toujours frais, toujours faits main et surtout, toujours abordables. Comment ? En investissant dans les petits « plus » qui font toute la différence… Comme le beurre de tourage AOC que vous dégustez dans la pâte des viennoiseries artisanales !

Vivre sans pain ? Impossible.

Quel est le produit chouchou d’Hadrien ? Bien qu’il aime tout, son vrai coup de cœur est pour le pain, celui au levain tout particulièrement, comme les délicieuses Talmières classiques et Talmières graines que vous retrouverez toujours en rayon au Fournil du Schred.

Le plus grand bonheur d’Hadrien

Outre le pain, ce qui fait le plus plaisir à Hadrien, c’est la satisfaction du travail bien fait. Cela peut paraître anodin, mais les éloges de ses clients sont pour lui une grande source de motivation et de fierté. Heureusement pour Hadrien, les appréciations sont plutôt communes, car ses viennoiseries faites main conquièrent bien des cœurs… Si bien que les gens viennent parfois de loin pour s’en procurer !

Curiosité et confinement

À peine un an après l’ouverture du Fournil, Hadrien se retrouve en pleine crise sanitaire. Pas facile pour les petits commerçants locaux, et encore moins pour les tout nouveaux. Quand on lui parle du Drive Local, le jeune entrepreneur y voit tout de suite une occasion d’affaires. Il accepte aussitôt d’y présenter son offre et se met à vendre pains, viennoiseries et autres délices en mode Drive.

Et l’impact ?

Au début, Hadrien est ravi de constater que sa clientèle utilise le Drive Local pour passer commande. C’est une façon pour lui de continuer à travailler tout en limitant les risques pour chacun. Mais une fois le confinement terminé, il remarque tout de même qu’une certaine clientèle aime bien ce mode de consommation… Dont des nouveaux clients ! 

viennoiseries traditionnelles

On le suit ?

Ça vaut la peine… Car Hadrien partage via sa page Facebook, des vidéos très chouettes présentant son savoir-faire.