Rencontre avec la pétillante Typhaine, propriétaire du primeur de Jouques, Coeur d’Artichaut.

Typhaine, c’est qui?

Née à Marseille, Typhaine Sciacca s’est installée à Jouques il y a 15 ans. Sociable, avenante et surtout charmante, la jeune femme a étudié en hôtellerie, tout en vendant des légumes lors du marché dominical de la commune. Puis, alors qu’elle jonglait entre le travail nocturne au Club Med D’Opio et son amour du cirque, Typhaine a décidé de repartir vers ses racines. De retour auprès de sa famille, elle fut de passage au Couvent des Minimes avant qu’une opportunité irrésistible se présente…

fruits et legumes en ligne paca

“Oui” – sans hésitation.

Lorsque son papa lui propose de reprendre une boutique de fruits et légumes à Jouques, Typhaine ne peut s’empêcher de dire oui. Non seulement est-ce le lieu de résidence de sa famille chérie, mais Jouques, c’est aussi un village qu’elle adore. Toute sa vie, Typhaine a su saisir les opportunités lorsqu’elles se présentaient, ce qui l’a amenée à vivre intensément, propulsée par l’adrénaline. La décision de se lancer en affaires et d’ouvrir Coeur d’Artichaut ne fait pas exception à la règle… Un pari qui aura bel et bien porté fruits!

Pourquoi “Coeur d’Artichaut”?

C’est en brainstormant avec son papa autour des fruits et légumes que le duo père-fille s’arrête sur le nom “Coeur d’Artichaut”. Mais, pas avant d’avoir bien rigolé! “La Poire en deux”, “Les petits oignons”… Plusieurs jeux de mots y passent. Alors pourquoi opter pour Coeur d’artichaut? Eh bien parce que pour ceux qui la connaissent, Typhaine est une hypersensible et sous son assurance et sa bonne humeur se cache un grand coeur… d’Artichaut!

primeur à jouques

De bonne heure…

Chez Coeur d’Artichaut, on se lève tôt! La boutique est ouverte du mardi au samedi de 8h à 12h30, et de 16h à 19h30. On réouvre le dimanche pendant le marché, de 8h à 12h30. Alors, comment se fait-il que Typhaine se lève si tôt? C’est que le réapprovisionnement de la boutique se fait la nuit, au Min des Arnavaux à Marseille, tous les mardis et jeudis dès 2h30 du matin. Aïe ça pique !

Et de bonne humeur!

Toujours souriante, Typhaine vibre à la fréquence du challenge. Sociable et extravertie, elle ouvre les discussions et se laisse guider par les demandes de sa clientèle, ayant à coeur que tous éprouvent du plaisir à faire leurs courses chez elle. La qualité des produits, la diversité de l’offre, la bonne humeur de l’équipe – l’équilibre doit être parfait pour que chacun y trouve son compte! À nos yeux, c’est un défi relevé avec brio 🙂

fruits et legumes en ligne

Choisis avec amour…

Le choix des fruits et légumes colorés et alléchants que l’on retrouve sur les étalages de Typhaine pourrait paraître anodin… Mais c’est le fruit d’une réflexion poussée, de recherches, d’essais, d’erreurs, mais surtout d’une quête d’équilibre pour dénicher les produits qui répondent à la fois aux besoins des habitants de Jouques, mais aussi aux valeurs de Typhaine. 

Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire? C’est que cet exercice périlleux s’oriente autour:

  • Du mode de production, en favorisant les produits issus de cultures raisonnées – ou BIO.
  • De la qualité des produits, en focalisant sur le rapport qualité-prix
  • De la provenance des fruits et légumes, en tentant de favoriser au maximum les producteurs locaux
  • De la diversité de l’offre, pour s’assurer que chacun y trouve ce qu’il cherche tout au long de l’année, en optant toujours pour le circuit le plus court et les plus petits producteurs

Coup de coeur (d’artichaut)

Le produit “chouchou” de Typhaine? C’est le vin. Le découvrir, le déguster et bien sûr, le faire déguster – il existe mille et un plaisirs autour du vin, que Typhaine partage avec sa clientèle et son équipe.

Son souvenir ultime?

Bien que le parcours de Typhaine soit empreint de petits bonheurs et de doux moments, le souvenir qui lui est le plus cher depuis le début de cette aventure est sans conteste l’ouverture du magasin et tous les moments intenses qui l’ont précédée. Les travaux en famille, l’anticipation montante et le point culminant: la grande ouverture officielle le 8 août 2018 (avec – vous l’aurez deviné – du vin pour célébrer!).

Un heureux hasard

Alors, comment Typhaine a-t-elle adopté Le Drive Local? C’est arrivé pendant la crise sanitaire, un peu par coïncidence. En effet, l’un de ses fidèles clients depuis l’ouverture, Thomas, est aussi l’un des fondateurs du Drive Local… Et, en voyant Typhaine se démener pour fournir aux Jouquards leurs précieuses victuailles, tout en limitant les risques de contamination, Thomas et son équipe ont vu l’opportunité de venir en aide aux commerçants. C’est alors que la vision a pris forme et en une semaine, la plateforme a été lancée. Et malgré l’intensité du quotidien, Typhaine s’est portée volontaire pour devenir l’un des tous premiers commerçants à proposer son catalogue de produits sur l’application.

Artichauts et confinement

Pendant cette période difficile, ce que Typhaine a surtout apprécié sur l’application, c’est la possibilité d’offrir à ses clients un support visuel pour passer commande. Avant d’avoir accès au Drive Local, on lui passait commande par SMS, mais le manque d’information rendait la tâche très laborieuse. Un autre élément important que le Drive Local a permis de solutionner, c’est la possibilité de gérer le stocks et d’anticiper les quantités requises pour les réapprovisionnement. Pas une mince affaire, vu l’intensité de la période!

Et l’impact?

Rapidement, la majorité des clients fidèles de Typhaine ont été ravis de passer commande par le Drive Local. Mais, ce n’est pas tout! De nouvelles personnes ont également découvert l’existence de la boutique grâce à l’application, amenant un flux supplémentaire de commandes malgré la crise. Vu le travail requis pour préparer les commandes en mode Drive, Typhaine a dû embaucher une personne de plus au sein de son équipe… Une personne en plus qui porte le sourire aussi bien que sa patronne!

On la suit?

Vous avez eu le coup de coeur? Suivez Typhaine et son équipe sur Facebook!